Lorsque le port-à-cath se carapate

Dès le début de notre relation, mon frère de galère R. m'a parlé de "sa poisse", ce que j'ai interprété comme une façon de se démarquer par rapport aux autres, et nous en sommes rapidement venus à rire ensemble de ces malheureux coups du sort. Entre patients atteints de mucoviscidose, on se comprend facilement. Néanmoins, je fais partie des personnes qui pensent que la chance se provoque, et je ne voyais pas pourquoi il en irait autrement de la malchance.
Lorsqu'il se fait cambrioler le jour où il est censé étrenner son nouveau synthé, acheté le matin même, il y a de quoi râler. Lorsque le facteur égare le cadeau envoyé par la Poste à sa maman, en affirmant avec la meilleure mauvaise foi du monde qu'il avait été déposé dans la boîte aux lettres, il y a de quoi s'énerver. Lorsque son voisin de palier décide de faire des travaux à coups de marteau qui ont duré toute la durée de sa cure IV, il y a de quoi devenir fou. Heureusement qu'on peut rire de ces péripéties du quotidien, et c'est un excellent moyen pour se déstresser !
Comme R., les patients qui ont régulièrement besoin de cures d'antibiotiques par intraveineuse se font poser une chambre implantable, (ou port-à-cath, ou encore PAC), afin de faciliter le passage des perfusions. En effet, les veines des bras sont rapidement abîmées par les fortes doses d'antibiotiques, alors il peut être difficile de faire tenir un cathéter pendant deux semaines pour un traitement en IV. (Les patients qui ont besoin d'une chimiothérapie se font également poser un PAC.)
Ce petit boîtier (encore plus petit dans sa forme pédiatrique de "baby-pac"), mis en place par le chirurgien sous anesthésie locale, est relié à un cathéter placé dans une veine (jugulaire ou sous-clavière) rejoignant la veine cave supérieure. Les antibiotiques qui passent par la chambre implantable arrivent donc directement dans les poumons.
Sur une radio, on voit clairement le port-à-cath, avec sa forme caractéristique de petit boîtier, et le tuyau relié qui arrive jusque dans les poumons, comme sur ce schéma.



Pour ma part j'ai longtemps rechigné à la demande de mes infirmières de me faire poser un PAC (surtout pour des raisons esthétiques), mais après y avoir goûté, je me suis dit que j'avais été bête de repousser cette (petite) opération jusqu'à ne plus avoir le choix, car ma qualité de vie s'est considérablement améliorée avec mon premier PAC. Il a d'ailleurs tenu dix ans avant de se boucher, ce baby-PAC, et je l'ai beaucoup regretté pendant les cures IV de ma grossesse. Du coup j'avais réclamé un nouveau PAC tout de suite après la naissance d'Adrien ! (Je vous en avais parlé dans ce billet.)
Bien sûr, il y a toujours des risques à héberger un corps étranger, le plus important étant le risque infectieux. Une infection locale, simplement au niveau de la peau ou du boîtier, risque de s'introduire dans la voie centrale et de provoquer une septicémie (infection généralisée). De même si le port-à-cath se bouche, il faudra le retirer. Ou encore si le boîtier et le cathéter ne sont plus reliés comme il faut, le produit injecté ne passera plus dans les veines mais dans les tissus environnants, mais on s'en aperçoit heureusement rapidement car la peau "gonfle" à cet endroit-là.
Quand R. m'a dit qu'il avait dû partir aux urgences car il ressentait une douleur dans le cou, je me suis dit que sa malchance légendaire l'avait encore une fois rattrapé. Même s'il y a peu de chance de se faire piquer par un insecte en plein hiver, je me disais que ça pouvait lui arriver, et qu'on en rigolerait plus tard. J'étais à mille lieues d'imaginer son calvaire.
Sur la radio effectuée à l'hôpital, ils ont tout de suite remarqué que son port-à-cath s'était déplacé jusque dans le cou ! Et tout ça à cause de la toux, notre ennemie numéro un dans la mucoviscidose, qui a des effets dévastateurs à ne pas prendre à la légère ! (En plus de la gêne pour soi, en plus des quintes de toux nocturnes, en plus des réflexes de vomissement provoqués par la toux, en plus de l'affaissement des muscles pelviens, en plus du malaise qu'on ressent quand on sait qu'on empêche son compagnon de dormir sereinement, bref, je la déteste, cette toux !)



R. a été pris en charge assez rapidement par son CRCM, mais sa malchance avait décidé de lui coller à la peau. Le chirurgien pensait remettre le tuyau en place, sauf qu'un caillot s'était formé entre-temps dans le cou, alors il a d'abord fallu dissoudre ce caillot grâce à des piqûres d'anti-coagulants. Il ne manquerait plus que le caillot s'échappe et provoque une embolie !
Moralité : il ne faut jamais baisser la garde contre la sournoise mucoviscidose, et surtout, il faut donner l'alerte dès que l'on sent quelque chose d'inhabituel dans son corps.

Rayons de sourire,
Jessica

PS: Merci à R. d'avoir accepté de raconter son histoire, je croise les doigts pour que la chance revienne !

L’air pur de la montagne

Une semaine de vacances qui fait du bien pour recharger les batteries ! Une fois de plus je succombe à la magie du Mont-Blanc. Je suis fascinée par ce paysage féerique, même si le spectacle peut paraître banal pour les locaux. Moi j’espère ne jamais devenir blasée de cette chaîne de montagnes ! Mon  […]

Lire la suite

Visite Médicale Amicale

Conjuguer vie professionnelle et familiale avec les soins requis pour faire face à la mucoviscidose n'est pas de tout repos, même avec toute la meilleure volonté du monde. Néanmoins, j'ai tendance à oublier que je dispose d'un allié, en la personne du médecin du travail. En tant que travailleur  […]

Lire la suite

Le cocktail de l'ORL

Lors de l'Assemblée Générale de Vaincre la Mucoviscidose en 2018, j'avais assisté à l'atelier du Pr. Escabasse, ORL à l'hôpital de Créteil. (Rappelez-vous, je vous en parlais dans ce billet.) Elle conseille aux patients mucos de nettoyer régulièrement les voies aériennes supérieures (le nez), et de  […]

Lire la suite

Un Vaccin en magasin ?

Lundi dernier, l'association Vaincre la Mucoviscidose a organisé une visioconférence sur FaceBook pour répondre à toutes les questions sur la vaccination anti-covid. Pierre Foucaud, président de Vaincre la Mucoviscidose et Anne-Sophie Duflos, infirmière et adjointe de la direction médicale, étaient  […]

Lire la suite

Le rituel du bilan annuel

Cette année, ma mascotte en pain d'épices m'accompagne pour mon marathon médical annuel. J'ai rendez-vous à 8h en hôpital de jour, pour découvrir le programme des réjouissances. Dès que je suis installée dans un box, l'infirmière prend mes constantes et m'annonce le planning. L'infirmière est  […]

Lire la suite

Mes 20 Envies pour 2020 - Le Bilan !

Après une année 2020 particulièrement bouleversée et bouleversante, il est délicat de dresser un bilan des 20 envies pour 2020 dont je vous avais parlé en janvier dernier (l'intégralité de la liste se trouve dans ce billet). A l'époque, j'étais loin de me douter que 2020 allait devenir la pire comme  […]

Lire la suite

Un Noël peu conventionnel

Depuis plusieurs semaines, c'est le casse-tête pour savoir comment vont se dérouler les fêtes de Noël en cette année si particulière. La magie de Noël manque un peu à l'appel, même si Adrien a décoré le sapin. Fidèle à moi-même, j'essaie de trouver les côtés positifs des contraintes imposées par  […]

Lire la suite

Intimité et Féminité

Ces derniers temps, je vous ai beaucoup parlé des avancées de la recherche, et notamment des thérapies innovantes de la protéine, qui nous apportent tellement d'espoir. Je profite de ce billet pour vous rappeler qu'il existe plusieurs façons de participer à la recherche. Lors de ma dernière visite  […]

Lire la suite

La Générosité du GivingTuesday

Une fois n'est pas coutume, je fais de nouveau appel à votre générosité. Depuis 2012, aux Etats-Unis, est apparu un mouvement pour le moins original, appelé Giving Tuesday (traduit par "La journée mondiale de la générosité et de la solidarité" par nos cousins québécois), célébré le mardi  […]

Lire la suite

Gardons Le Souffle

Suite à la dernière campagne de communication de l'association Vaincre la Mucoviscidose, dont je vous avais parlé dans ce billet, vous avez peut-être reçu le message de trois patients adultes, qui symbolisent trois preuves vivantes que la lutte contre la mucoviscidose ne doit pas s’arrêter. C'est  […]

Lire la suite

Le CPF en bref

Cette semaine se déroule la semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées (SEEPH pour ceux qui ne jurent que par sigles). Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site dédié, néanmoins je profite de ce billet pour vous parler des dispositions spécifiques au compte de formation  […]

Lire la suite

Ahurie par la pénurie !

Cette année, je ne suis visiblement pas la seule à vouloir me faire vacciner contre la grippe saisonnière, à en juger par mon pharmacien. Avant même de recevoir par courrier mon bon de prise en charge à 100% par l'assurance maladie, (adressé chaque année à toute la population à risque, à savoir les  […]

Lire la suite

Les 10 commandements du Reconfinement

Après le succès du kit de survie au confinement, lancé en mars dernier (par ici pour ceux qui souhaitent se rafraîchir la mémoire), je partage avec vous sur les réseaux sociaux le kit de survie au reconfinement depuis bientôt une semaine. (Ma mascotte reprend du service sur Instagram !) Pour réussir  […]

Lire la suite

La Muco dans le Métro

L'association Vaincre la Mucoviscidose a lancé sa nouvelle campagne de communication : Gardons le souffle du combat ! Depuis lundi, le sourire de Floriane, à 8 ans puis à 35 ans, s'affiche dans le métro parisien. Sur internet, deux versions du spot sont disponibles sous le croisillon  […]

Lire la suite

Bilan du FreeStyle Pro

Comme prévu, on m'a retiré le capteur FreeStyle Pro au bout de deux semaines d'enregistrements. (Je vous en avais parlé dans ce billet.) Même si je me suis un peu perdue dans les différents services de diabétologie, j'ai fini par me trouver au bon endroit au bon moment pour être débarrassée de ce  […]

Lire la suite

Retour sur l'Assemblée Générale de Vaincre la Muco

Quelle coïncidence que ce 300ème billet survienne à une date anniversaire tellement festive ! En effet, Adrien souffle aujourd'hui ses 5 bougies, et je savoure cette chance incroyable de voir mon enfant grandir ! Lors de l'Assemblée Générale de Vaincre la Mucoviscidose 2020, qui s'est finalement  […]

Lire la suite

En mode FreeStyle

Pour moi qui m'accommode très bien de vivre avec une maladie chronique invisible, je supporte plutôt mal lorsqu'elle devient un peu plus visible aux yeux de mon entourage. Dans le cadre du suivi de mon diabète de mucoviscidose, la diabétologue m'a imposé proposé de tester le FreeStyle libre, avec  […]

Lire la suite

Merci de votre soutien lors des Virades de l'Espoir !

De retour du week-end des Virades, je vous remercie du fond du coeur de m'avoir soutenue lors de l'édition 2020 des Virades de l'Espoir, tellement particulière. Le rebond de l’épidémie de covid-19 avait provoqué l'annulation de plusieurs Virades sur le territoire, comme à Toulouse. Pour compléter le  […]

Lire la suite

Haut de page